S’il existait des extra-terrestres,

Un radar avec des milliers d’yeux,

Une réalité fictive

Une fiction réelle

 

Un tableau octogonal jaune fluorescent

Pyon, Pyon Piririk tak

Envoie-moi cette chanson Alexia

Je t’enverrai un signal plus brulant que le soleil.

 

Le jour où le soleil brillerait

Ce tableau qui serait tes yeux

Qui serait détruit et qui se disperserait

Descendrait sur moi comme la pluie du printemps

Si seulement...

L’arc en ciel jaune

 

L’illusion de te connaître

La tristesse de ne pas te connaître

La joie d’avoir la possibilité de te connaître

La déception d’avoir la possibilité de ne pas te connaître.

 

 

 

Note sur un signal provenant de l’espace cosmique, 2013

 

 

 ALEXIA, mixed mediaEcole des beaux-arts de paris,France, 2013